Axel

Axel est un jeune talent tres prometteur

je vous invite a decouvrir ses magnifiques

poemes

Le Lion et la gazelle

Le lion et la gazelle

Le lion marche tout doucement dans la savane, puis rentre à sa cour rassasié. Sur de lui, sur de son royaume, sur de ses sujets. Le lion, le roi, le majestueux rencontre à sa cour : la pauvre, la servante des fuites mais tout au moins la belle gazelle émissaire des proies. Elle ce mit à s'adresser à lui en ses tèrmes :

Monseigneur, majestueux d'entre tous déjà je compte sur votre glorieuse générosité pour ne pas me dévorer, je suis victime facile, je me présente à vous sans recours, sans défense, sans fuite possible, car j'ai à vous quérir une grave question, qui, peut être! Pourrait changer, si réponse positive il y'a, toutes les nations ou tout du moins la savane.
Je vois que votre seigneurie m'écoute et n'a pas sorti ses griffes, mais demandez à vos gente demoiselle de ne pas me dévorer du regard, cela me paralyse dans mes efforts à parler, elle ce sente protéger par votre gracieuse, alors si par votre stature vous pouviez leur demander de vous obéir quant à me laisser la vie.
Merci...

J'ai put lire dans un magasine humain (et oui des fois les animaux lisent ce que nous pouvons écrire, c'est juste qu'ils le font en cachette, on ne les voit donc pas, mais les animaux sont des érudits!)
que la race si gracieuse et glorieuse dont vous faite parti, pourrait si elle le voulait, manger autres choses que nos pauvres chaires, nos pauvres âmes, déchiqueter notre vie. Mais qu'elle pourrait fort bien ce contenter d'herbe, de lait et de sucre... et je puis vous assurer que tout cela sont d'un goût exquis que votre seigneurial gueule apprécierait à sa juste valeur et moi et mes amies gazelles nous nous ferions fort de vous contenter dans vos besoins. Pourriez vous alors considérer ce fait?

-Sa seigneurial répond : Pourrais tu devenir esclave de mes êtres et perdre ta liberté juste pour vivre, la vie longue enchaîné vaut elle fasse à l'éphémère vie de la liberté? Tu seras mon vassal et je te demanderai toujours plus, je ne serai jamais rassasié, jamais assez pour ne pas faire de toi encore plus mon esclave. Ton droit de vivre et d'exister ne serai là que pour me rassasier davantage et exister que pour ma simple gloire. mais...
J'ai assez de générosité en moi pour te dire non... je dis non et je te laisse même après être venu à ma cour assez de temps pour filer; mais pas un long temps... j'ai faim!


Prise de peur, la gazelle courut aussi vite que possible... à bout de souffle mais hors de porté, elle ce rassasie un peu l'estomac avec de l'herbe... Par malheur dans son herbe contenait des insectes et un émissaire des insectes vint parler de cette manière à la gazelle!

-Ma seigneurie, la belle des belles qui parfument de sa beauté toute la savane, j'aurai une question à vous poser...